Messages récents

Fabricants

Rasage à la main

Rasage à la main


Rasage à l’ancienne

Vous avez forcément en tête des scènes de films avec de grands acteurs hollywoodiens s’appliquants de la crème à raser sur le visage avec un blaireau et sortants leurs coupes-choux. Vous entendez peut être le bruit de grincement au passage de la lame…

Le rasage à l’ancienne a quelque chose de fascinant et d’universel. C’est un symbole de virilité, un rituel masculin, mais c’est aussi un exercice périlleux. Il est très facile de se couper, et il faut savoir maitriser et entretenir ses instruments…

Première étape : Ouvrir les pores de la peau 

Si vous ne voulez pas vous couper, avant même de sortir votre lame, il faut que les pores de votre peau soient bien ouverts. Vous pouvez pour cela prendre une douche bien chaude, mouiller votre visage avec de l’eau chaude, mais l’idéal reste d’utiliser une serviette humide chaude. On vous conseille une serviette 100% coton à mettre sous l’eau chaude. Une fois la serviette bien imbibée, essorez bien et appliquez-la sur votre visage. Cela facilitera grandement le rasage. 

Préparer son rasage : Choisir les bons outils 

On ne peut pas parler de rasage à l’ancienne sans parler de blaireau à rasage. Si aujourd’hui les mousses et crèmes à raser sont nombreuses, le blaireau reste l’instrument parfait pour appliquer la crème à raser. Il permet aussi de faire monter la crème jusqu’à une consistence idéale et il brosse vos poils pour qu’ils soient faciles à couper. Le blaireau s’accompagne d’un savon et d’un bol de rasage dans lequel on fait monter le savons en touillant avec le blaireau. Si vous n’avez pas le temps pour le blaireau, ou que vous ne voulez pas le faire tous les jours, vous pouvez aussi utiliser une crème de rasage à appliquer à la main en l’étalant sur la zone à raser. 

Le coupe-choux, l’incontournable. 

 

Difficile de trouver plus emblématique, plus traditionnel et plus efficace que le coupe-choux. D’une précision millimétrée avec son unique lame, vous ne trouverez pas de rasoir aussi net, aussi précis. Pensez à aiguiser sa lame régulièrement si vous voulez que votre coupe-choux garde tout son tranchant. 

La shavette, le coupe-choux moderne 

Au premier coup d’oeil, on se croirait devant un coupe-choux normal, la grande différence est que la shavette a une lame jetable ! Il s’agit en fait d’une lame de rasoir coupée en deux et placée sur la shavette. Quand la lame est moins coupante, il faut la jeter et la changer. La shavette possède deux avantages sur son illustre ancêtre : Le prix, elle est beaucoup plus abordable, mais elle est aussi plus maniable. Les barbiers sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à préférer la shavette au coupe-choux. 

Un rasage maitrisé 

Le rasage à l’ancienne a comme avantage d’être le plus net. Mais pour obtenir cette netteté, il faut appliquer sur la peau de votre visage une lame nue très tranchante. Pour que votre rasage soit réussi, il vous faut donc maitriser vos gestes. Pour commencer, il faut que vous passiez la lame dans le sens du poil. Pour une plus grande précision au passage de la lame, gonflez ou étirez vos joues ou votre moustache en fonction de la zone que vous rasez. 

Nous vous conseillons un seul passage à chaque fois. La lame irrite votre peau et il faut donc limiter au maximum le nombre de passages de la lame. 

Pour un rasage très précis, effectuez un second passage, mais pas avant d’avoir remis de la crème sur votre peau. Ensuite, passez la lame dans le sens inverse du poil. N’appuyez pas trop sur la peau afin d’éviter les irritations ou les coupures. 

Une fois le rasage terminé, rincez abondamment votre visage avec de l’eau fraiche afin de refermer les pores de la peau. Un bon rinçage évite aussi l’apparition de boutons provoqués par l’irritation et qui peuvent apparaître après le rasage. 

L’après-rasage : Apaisez votre peau 

Le feu du rasoir est une sensation désagréable qui peut apparaître juste après le rasage. Pour calmer votre peau, vous pouvez passer une pierre d’alun qui va immédiatement stopper cette sensation de brûlure. Il faut passer la pierre sur la peau après l’avoir passée sous l’eau. 

Vous pouvez aussi utiliser un baume d’après-rasage. Ce produit, très doux, apaise le feu du rasoir instantanément et hydrate votre peau. 

Et voilà ! Vous avez fini votre rasage à l’ancienne ! Avec le temps vous maitriserez de mieux en mieux les techniques. Evitez cependant de vous raser tous les jours, le rasage à l’ancienne peut assécher et irriter la peau s’il est pratiqué trop souvent. Nous vous conseillons un rasage à l’ancienne tous les 3 jours pour une peau toujours parfaite. 

158Comments

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*
Produit ajouté avec succès à la comparaison des produits!